Pour un SCoT qui réponde aux enjeux de l’environnement et du climat

Ce mardi 28 mai 2019, le vote du SCoT (schéma de cohérence territoriale), qui prévoit de bétonner 845 hectares d’espaces naturels, aura lieu à la Métropole à 17h30.

Le SCoT est un document d’urbanisme qui détermine, à l’échelle de plusieurs communes ou groupements de communes, un projet de territoire visant à mettre en cohérence l’ensemble des politiques sectorielles notamment en matière d’habitat, de mobilité, d’aménagement commercial, d’environnement et de paysage.

Le groupe local EELV Ouest Loiret souhaite apporter son soutien à l’appel des douze associations et collectifs, dont SPLF45, pour que ce Schéma de Cohérence Territoriale stoppe l’artificialisation des sols à l’échelle d’Orléans Métropole.

L’aménagement du territoire sera conditionné par ce document pour les 15 prochaines années. Les enjeux énergétiques, sociaux, climatiques et environnementaux doivent être réellement pris en compte afin que les 845 hectares de terres agricoles et naturelles ne soient pas sacrifiés sur l’autel du court terme. Les friches et les logements vacants peuvent suffire à satisfaire la demande telle que l’INSEE l’a démontré.

Le SCoT d’Orléans Métropole va être soumis au vote ce mardi 28 mai, aussi le groupe local EELV Ouest-Loiret ne peut accepter une telle disparition  irrémédiable des terres agricoles et naturelles. Elles seront vitales pour la transition agricole et la gestion des aléas climatiques futures.

Il faut que nous soyons nombreux à protester et refuser la perte inexorable de 845 hectares le mardi 28 mai à 17h30 avant la réunion des élu-es de la Métropole devant la Mairie d’Orléans, pour le Conseil métropolitain.

Remonter